Ornano__Jean-Baptiste.jpg Nous avons le plaisir de vous annoncer notre prochaine conférence :
" Les Maréchaux d’Ornano "
Par Monsieur VERGE-FRANCESCHI
Jeudi 12 mars 2020 à 19h30 Salle Gothique
15 rue Guadet – Saint-Emilion
Entrée libre

Michel VERGE-FRANCESCHI, docteur en Histoire et docteur d’Etat-ès-Lettres, professeur de classe exceptionnelle des Universités, aujourd’hui émérite, a dirigé le Laboratoire d’Histoire et d’Archéologie maritime du CNRS à Paris IV-Sorbonne. Auteur de plus de 80 livres, lauréat de 17 prix littéraires dont 3 de l’Académie française et de l’Académie des Sciences morales et politiques, il a reçu 3 fois le Prix du Livre Corse notamment pour «Le Voyage en corse» (Robert Laffont), anthologie de tous les voyageurs venus en Corse de l’Antiquité à nos jours. Sa biographie de «Pascal Paoli» (Fayard) a été couronnée par l’Académie française. Sa biographie de «Pozzo di Borgo» (Payot) a reçu le prix de la Fondation Napoléon. Enfin, sa biographie de «Ninon de L’Enclos» (Payot) a reçu le prix de la biographie Historia 2014.

Nombre de ses ouvrages sont traduits à l’étranger en espagnol, portugais, russe, tchèque, roumain, néerlandais et publiés en livres de poche. Auteur de plus de 500 articles scientifiques ou de vulgarisation, il participe souvent à l’animation de croisières historiques (en Baltique ou en Méditerranée).

Il nous présente à Saint-Emilion ses «Maréchaux d’Ornano», et notamment Alphonse, mort à Bordeaux, dont la statue de marbre se trouve au Musée d’Aquitaine. L’historiographie contemporaine occulte souvent le rôle majeur des Corses à l’époque des Valois et des Bourbons, tel Alphonse d’Ornano (1548-1610). Revêtu par Henri IV de l’une des cinq dignités de maréchaux de France, il fut élevé au Louvre avec les futurs Charles IX et Henri III et fit passer, lors des guerres de religion, le service du Roi au-dessus de tout. Maire de Bordeaux (où il est enterré) de 1599 à 1610, il est le père de Jean-Baptiste, le deuxième des trois maréchaux d’Ornano, enterré à Aubenas. Avec les deux mille Corses qu’ils ont alors sous leurs ordres (autant de Corses qu’à Pontenovo), ils sont omniprésents dans cet arrière-pays qu’est pour eux le royaume de France et que les jeunes Corses colonisent avec succès comme maires de Bordeaux (porte atlantique du royaume), et premiers consuls de Marseille (porte méditerranéenne), à l’exemple des Génois installés à Bonifacio et au cap Corse. En effet, pour dominer une terre, il faut d’abord maitriser la mer… Combattants au Havre, gouverneurs de Normandie ou de Guyenne, officiers généraux ou riches armateurs, officiers, soldats ou corailleurs, les Corses des XVIe et XVIIe siècles écrivent l’histoire de Lyon, de Grenoble, du Vivarais, du Dauphiné, de la Provence aux ordres des maréchaux d’Ornano, qui jouent un rôle majeur au coeur de l’Histoire lorsque le Roi -alors titulaire du pouvoir judiciairedécide de faire exécuter (et non assassiner), à Blois, le duc de Guise, ou, au Louvre, Concino Concini.

A la suite de la conférence, un cocktail dînatoire aura lieu, ouvert à tous, SUR RÉSERVATION.
RÉSERVATION OBLIGATOIRE POUR LE COCKTAIL, LUNDI 09 MARS AU PLUS TARD,
en précisant le nombre de participants auprès de :
Catherine Vauthier : 06 08 57 74 92 / catherinevauthier@orange.fr
Pour partager ce moment, une participation de 8€ par personne sera demandée pour les adhérents de l’association et de 10€ pour les non-adhérents.



Dans l’attente du plaisir de vous retrouver, bien cordialement
Le président : Bernard Ledoux
La secrétaire : Laurence Varakine