serment-jeu-de-paume_0.jpg Nous avons le plaisir de vous rappeler notre prochaine conférence le 16 Janvier :

"L’année 1789 à Versailles. »

Par Monsieur Alexandre MARAL

Archiviste-paléographe, Docteur ès-lettres, ancien pensionnaire de l’Académie de France à Rome, Alexandre MARAL est Conservateur général du Patrimoine au Château de Versailles, Chef du département des sculptures et Directeur du Centre de recherche.

Jeudi 12 décembre à 19h30 Salle Gothique 15 rue Guadet – Saint-Emilion Entrée libre

« Il a été commissaire de plusieurs expositions à Versailles, notamment : « La Galerie des glaces : Charles Le Brun maître d’oeuvre», «Louis XIV : l’homme et le roi », «Versailles et l’antique». A. MARAL est également l’auteur de plusieurs ouvrages sur l’histoire et l’art de Versailles, dont : «La Chapelle royale de Versailles. Le dernier grand chantier de Louis XIV», «Le Roi-Soleil et Dieu. Essai sur la religion de Louis XIV (préface de Marc Fumaroli)», «Le Roi, la cour et Versailles. Le coup d’éclat permanent, 1682-1789», «Le Versailles de Louis XIV. Un palais pour la sculpture», «Les Derniers jours de Louis XIV», «François Girardon, le sculpteur de Louis XIV», «Femmes de Versailles», «Madame de Maintenon. La presque reine».

L’année 1789 à Versailles est riche en événements. La ville est choisie par le roi pour être le lieu de réunion des états généraux, dont les députés se proclament Assemblée nationale après six semaines de réunions. Versailles est ensuite le théâtre de la fin de l’Ancien Régime avec l’abolition des privilèges, et de la déclaration des droits de l’homme et du citoyen, c’est-à-dire la naissance d’une ère nouvelle. Puis viennent les journées d’octobre, marquées par l’irruption du peuple révolutionnaire. 1789 est la dernière année de Versailles comme lieu de pouvoir. Les rituels de la vie de cour sont bousculés par les événements révolutionnaires ; le faste monarchique est mis à mal par l’entrée en scène d’acteurs nouveaux, comme le petit peuple parisien, qui envahit le château. À l’énoncé des décisions royales, sans appel, se substitue l’éloquence parlementaire, fertile en discussions et en motions. Puis, après octobre, l’activité débordante d’une ville qui joue le rôle d’une capitale de la France laisse place au silence, à l’abandon et au désert.

Retracer les débuts de la Révolution du point de vue des acteurs et des témoins versaillais permet de mieux connaître le cadre de l’émergence de ce mouvement fondateur, mais aussi les résistances rencontrées. Rien n’est gagné d’avance, d’un côté comme de l’autre. Cette dynamique conflictuelle, qui s’intègre pleinement dans la grande histoire de France, est explorée dans ses moindres détails, notamment grâce à d’abondantes sources écrites.. » Un buffet dinatoire -sur réservation- clôturera la conférence.

Merci d’ effectuer votre réservation Lundi 13 Janvier au plus tard en précisant le nombre de participants auprès de notre Trésorière Catherine Vauthier - 06 08 57 74 92 - catherinevauthier@orange.fr Une participation de 8€ par personne sera demandée pour les adhérents de l’association et 10€ pour les non-adhérents.

Bien cordialement.

Le Président Bernard LEDOUX

La Secrétaire Laurence Varakine

Secrétaire Adjoint Franck Haudiquert