PRRF59000001.jpg

Chère Madame, Cher Monsieur, Le Jeudi 22 Mars à 19 H 30 nous vous invitons, dans le cadre de la Salle gothique à Saint-émilion, à une conférence de M. Didier Coquillas - Sistach dont le thème sera :

" OEnochoé, la fabuleuse Histoire d ‘une poterie romaine fabriquée sur les rives de l’estuaire de la Gironde "

Notre conférencier vous le connaissez déjà grâce à une excursion remarquable sur l’estuaire de la Gironde en 2013, sous sa conduite. Il est Docteur en Histoire et Archéologie de l’Université de Bordeaux ou il est chargé de cours. C’est un spécialiste de paléo environnement et un médiateur scientifique de grand talent.

Il nous entraînera cette fois dans une enquête passionnante sur la découverte d’un atelier de potier antique et nous contera une expérience d’archéologie expérimentale, pour faire revivre la fabrication de cette poterie destinée à contenir le breuvage mythique, le vin.

Une sorte de grand pichet avec un bec en forme de trèfle... On en trouve dans les ruines antiques girondines depuis le XIXème siècle et de plus en plus au cours des fouilles archéologiques dans la seconde moitié du XXème siècle. On finit par l’appeler « oenochoé » à cause de sa forme et des comparaisons que l’on fait avec d’autres céramiques du monde méditerranéen. Et puis, la grande découverte de 1974 à 1978 : on met au jour les ateliers de potier qui ont fabriqué ce type de vase sur la rive orientale de l’estuaire de la Gironde. Les média couvrent l’événement à grands coups d’informations au rythme des publications, tous les musées exposent leurs exemplaires dont les plus beaux sont conservés dans les collections du Musée archéologique de Saint-Ciers-sur-Gironde et les spécialistes rivalisent de révélations et de datations. On annonce que cette vaisselle en terre cuite daterait des Ier et IIe siècles ap. J.-C. et qu’elle aurait servi à contenir du vin…

Trente cinq ans sont passés et l’oenochoé banalisée semble oubliée. Et pourtant au cours de cette période plus « silencieuse », cette poterie va faire l’objet d’une véritable enquête « policière » minutieuse où chaque empreinte de doigt va être traquée comme autant de preuve de son identité. On va aussi rentrer dans une phase de reconstitution et d’archéologie expérimentale originale. Tout cela va permettre de découvrir le quotidien et l’intimité des potiers gallo-romains des rivages de la Gironde. Cela va surtout permettre de retracer une histoire incroyable où nous avons pu épier chaque fait et geste de personnes inconnues qui ont pourtant traversé le temps. 2000 ans plus tard, c’est cette histoire extraordinaire que nous allons vous conter !.


A la suite de la conférence, un cocktail dînatoire aura lieu, ouvert à tous, sur réservation.
Réservation obligatoire pour le buffet le lundi 19 Mars dernier délai, en précisant le nombre de participants auprès de :
Catherine VAUTHIER catherinevauthier@orange.fr

Pour participer au buffet, une participation de 8€ par personne sera demandée pour les adhérents de l’association et de 10€ pour les non-adhérents.

Téléchargez avec le lien ci-dessous l'invitation à la conférence :
SHASE-Invit-Mars2018.pdf